Les célébrités achètent-elles des followers Instagram ? Pourquoi font-ils cela ? Comme il s'agit déjà d'une grande star, il y a bien sûr des gens qui y font attention. Mais est-ce suffisant pour eux ? Non, ils n'ont pas besoin d'acheter des likes et des vues pour leurs posts si leur véritable communauté de fans les tient en haleine. Mais nous savons tous que les célébrités et les influenceurs Instagram, même les géants du secteur, achètent de faux followers.

Que sont les bots ou les faux followers Instagram ?

Instagram est l'une des plateformes de médias sociaux les plus populaires pour les célébrités et les influenceurs. Il y a un grand nombre d'utilisateurs qui interagissent via ces plateformes. Comme ces plates-formes sont utilisées comme réseaux de communication, ces influenceurs et célébrités sont confrontés au grand problème du manque de followers. Ces plateformes de médias sociaux essaient d'utiliser différentes stratégies pour augmenter leur nombre de followers. Parfois, ils ne travaillent pas dur et essaient différentes méthodes, l'une d'entre elles étant l'achat de followers Instagram. Le résultat est que ces célébrités finissent par acheter des followers Instagram pour montrer de grandes foules sur leurs profils et renforcer leur fragile estime de soi.

Controverse dans le monde entier

Kim Kardashian, l'une des personnalités les plus discutées sur les médias sociaux, a été accusée d'acheter de faux followers. A la surprise générale, ce n'est pas la première fois que de telles accusations sont portées. En 2015, quand Instagram a fermé des millions de faux comptes, certaines célébrités ont perdu d'énormes quantités de faux followers, Kim Kardashian a perdu 1,3 million de followers, mais malheureusement, c'est en comparaison avec Akon, qui était dans le premier incident. Il a perdu 56 % de ses followers dans le Lost Strike.

Top 10 des stars du "showbiz" avec plus de faux pendentifs :-

Ellen DeGeneres - 49% (présentatrice de chat show aux États-Unis)
BTS - 47% (groupe de K-pop)
Taylor Swift - 46% (chanteuse américaine)
Ariana Grande - 46% (chanteuse et actrice américaine)
Kourtney Kardashian - 46% (Personnalité médiatique américaine)
Miley Cyrus - 45% (chanteuse et compositrice américaine)
Deepika Padukone - 45% (actrice de cinéma indienne)
Katy Perry - 44% (Chanteuse et compositrice américaine)
Khloe Kardashian - 43% (Personnalité médiatique américaine)
Priyanka Chopra - 43% (actrice indienne)
C'est pourquoi de nombreuses célébrités sont accusées d'être de faux followers dans le seul but d'augmenter le nombre de followers et de montrer leur précieuse image. Cependant, la plupart d'entre elles ont rejeté cette accusation et ont insisté sur le fait que leurs profils ont été attaqués par des faux followers sans qu'elles le sachent.

Le sale business de l'achat et de la vente d'abonnés et de likes Instagram !

Der Verkauf von Instagram-Followern ist ein riesiges Geschäft, und es ist nicht illegal. Berühmte Persönlichkeiten kaufen gefälschte Follower, um ihr Profil und ihren Ruhm zu steigern. Der Kauf und Verkauf von Followern steht in direktem Verhältnis zum Ruhm auf Instagram, denn wenn ein Prominenter gefälschte Follower kauft, steigert das automatisch seinen Ruhm und seine Ausstrahlung. Wenn soziale Medienplattformen wie Instagram und X dies als unsicher und illegal betrachten, müssen sie drastische Maßnahmen gegen den Kauf und Verkauf von Instagram-Followern ergreifen.

Effet final

Instagram entfernte Millionen von Fake-Accounts, während X neue Richtlinien ankündigte, um Bot-Nutzer zu entfernen und Hassreden und politische Fehlinformationen auf X aus Gründen des Datenschutzes zu unterbinden. Im April 2019 reagierte X auf den Bericht von Präsident Trump an X über seine sinkenden Followerzahlen, indem es seine Politik zur Entfernung von Bots und Fake-Followern zurücknahm. Die Entfernung von Fake-Followern ist eine gute Entscheidung, da Bots ein hohes Datenschutzrisiko für jedes Profil darstellen können. Als Follower eines Bots kann dieser leicht auf Ihre Passwörter zugreifen und sogar Viren verbreiten.